Destinations aquatiques au Mexique

Destinations nature aquatiques

carte_mexiqueLa côte caribéenne du Mexique, longeant la péninsule du Yucatán, a de très nombreux attraits, et le domaine aquatique n’est pas le dernier en liste! En effet, c’est dans cette région du Mexique que l’on trouve des structures particulières : les cénotes. Ce sont des gouffres remplis d’eau, reliés entre eux par des rivières souterraines. Ils attirent chaque année des touristes venus se rafraîchir dans un cadre peu commun ou venus découvrir un autre type d’environnement de plongée. Quelques lacs valent également le détour, tel que le lac Bacalar, le lagon aux 7 couleurs, situé dans le sud. Enfin, la mer des Caraïbes est connue pour ses eaux chaudes, ainsi que pour ses plongées…

Les cénotes

 

Dos ojos

Dos ojos

Les cénotes sont des ouvertures sur le réseau d’eau sous terrain. Ils étaient d’ailleurs considérés par les Mayas (habitants originels des terres) comme des portes avec l’au-delà. C’est grâce à celles-ci qu’une exploration du sous-sol de la région est possible. En effet, celui-ci est composé de galeries et rivières souterraines, et de plus en plus de touristes viennent visiter ces trous d’eau cristalline. Simple baignade, en palmes-masque-tuba, ou encore en plongée sous-marine, les visites sont accessibles à tous et pour tous les goûts, car chaque cénote à son atmosphère et on s’en aperçoit particulièrement en plongée bouteille. Le cénote « el Pit » est incroyable pour ses jeux de lumière, tels des rayons laser bleus lancés tout droit dans un énorme trou d’eau. « Angelita » a une ambiance verdâtre et feutrée, pourvue d’un nuage de sulfate de soufre à 25m. Cela lui confère une atmosphère très particulière, telle une arrivée au royaume des morts… « Dos ojos », quant à lui, permet une approche en douceur de la plongée-spéléo en nous amenant visiter des galeries. Pour pénétrer plus longuement des galeries, il faut être certifié plongeur spéléo… une formation qui vous permettra de tester vos limites.

Informations pratiques : Les cénotes sont présents sur toute la péninsule du Yucatán (« el pit », « Angelita » et « Dos ojos », sont très réputés, ils se trouvent près de Tulum) et leur entrée est payante (tarif fixé par la communauté Maya auquel le cénote appartient). Pour plonger en bouteille, il faut être accompagné par un guide plongeur spéléo (dit « full cave »), que vous trouverez dans les centres de plongée de la région (entre 100 à 150 USD pour deux plongées).

Plus de détails et photos dans l’article consacré aux cénotes.

Le lagon aux sept couleurs

Mangrove sur le lac de Bacalar

Mangrove sur le lac de Bacalar

Le lac de Bacalar est réputé pour ses teintes bleutées et vertes, d’où son surnom de lagon aux sept couleurs. Ce n’est pas sa seule curiosité puisqu’il renferme des stromatolithes. Ces structures, mi-calcaires, mi-vivantes, renferment des cyanobactéries (bactéries pratiquant la photosynthèse). C’est d’ailleurs grâce à ces organismes autotrophes que l’oxygène est apparu sur Terre, menant à des organismes vivants qui respirent et que l’ozone a commencé à filtrer les dangereux UV. La baignade dans ce lac est agréable, l’eau est douce et n’est pas froide. Malheureusement, son accès n’est pas vraiment libre. De nombreuses propriétés et hôtels se sont installés sur les rivages. Il existe tout de même quelques endroits accessibles, il faut juste les trouver…

Plus de détails et photos dans cet article.

La mer des Caraïbes

La côte est bordée de plages tout le long, mais la qualité de ces plages ne se vaut pas. Par exemple, au centre de Playa del Carmen la couleur de l’eau est marron… Couleur due au brassage du sable et mouvement de foule ? Non, elle est simplement due aux matières fécales provenant de la ville, qui se déversent chaque jour directement dans la mer… Mmmm, peu ragoûtant n’est-ce pas… Pour retrouver une couleur d’eau plus bleue, il faudra donc vous éloigner du centre de la ville. Heureusement, d’autres plages sont accessibles, et puis, se baigner à la plage n’est pas la seule activité.

Akumal et ses tortues

Plage d'Akumal

Plage d’Akumal

Akumal se trouve plus au sud de Playa del Carmen, et est réputée pour permettre de nager avec des tortues marines. En liberté bien sûr ! Cette zone est généralement calme et convient donc à des enfants. Vous découvrirez à moins d’un mètre de vous parfois, des tortues vertes, certaines très grosses, qui broutent l’herbe présente dans cette zone, ainsi que de petites raies pastenagues (« sting ray »). J’ai même eu la chance de voir une raie aigle (« eagle ray ») venir fouiller dans le sable.

Informations pratiques : accès en voiture, mais aussi en collectivo (petits bus): c’est le premier arrêt en arrivant à Akumal depuis le nord (Playa del Carmen, Cancùn) ou dernier arrêt depuis le sud (Tulum).

Plongée en mer sur la côte

Poisson ange français (Pomacanthus paru)

Poisson-ange français (Pomacanthus paru)

Si vous en avez marre de la plage, pourquoi ne pas aller faire un tour sous l’eau pour admirer les poissons? Les récifs près de Playa del Carmen ou Tulum offrent de jolis paysages sous marin, représentatifs des Caraïbes. Vous pourrez y apercevoir des tortues, des raies, des barracudas, des tarpons, des coraux mous, etc. De novembre à mars, il est également possible de plonger avec des requins bouledogues près de Playa! Ces requins viennent pour la période de gestation, la plupart sont des femelles gravides patientant quelque temps dans la zone…

Informations pratiques : il faut compter entre 70 et 90 USD pour 2 plongées en bouteille depuis Playa, et environ le même prix pour une plongée avec les requins bouledogues.

Plongée à Cozumel

Mérou lors d'une plongée à Cozumel

Mérou lors d’une plongée à Cozumel

Le meilleur endroit pour plonger au Mexique du côté Caraïbes, est sans doute le parc marin à Cozumel. La faune étant préservée, la vie y est plus abondante que près de la côte, qui est plus détériorée. Les reliefs y sont différents et il est possible de plonger dans des canyons. D’autres espèces sont visibles là-bas, comme des requins nourrices, des poissons crapauds, et des langoustes géantes !

Informations pratiques : pour se rendre sur l’île depuis Playa del Carmen, il faut prendre le ferry qui coûte 25 USD aller-retour. Des centres de plongées sont présents sur l’île, il faut compter environ 80-90 USD pour 2 plongées.

Rencontre avec les requins baleines

Requin baleine

Requin baleine

Plus au nord, vers isla mujeres, un autre gros poisson attire beaucoup les foules. C’est le plus gros poisson du monde, le requin baleine ! De juin à septembre, des dizaines, voire centaines, d’individus se rassemblent au large des côtes. C’est d’ailleurs un des meilleurs endroits au monde pour en voir, car là-bas la question n’est pas de savoir si oui ou non nous allons voir ce géant des mers, mais combien allons-nous en voir… J’ai eu la chance de guider pour ces excursions, je peux donc confirmer qu’il y en avait beaucoup autour de nous (alors que dans d’autres régions du monde, aux Maldives par exemple, il est loin d’être certain d’en voir, et encore moins plusieurs à la fois). C’est un sentiment unique qui se crée lorsque l’on se retrouve à quelques mètres dans l’eau… Je conseille fortement de faire cela au moins une fois dans sa vie ! De plus, des raies mantas pourraient bien s’ajouter au spectacle, puisque ces deux espèces marines ont le même régime alimentaire (planctons et petits poissons), et que c’est un rassemblement essentiellement dû à la nourriture plus abondante à cette période de l’année dans ce lieu à cause d’un courant.

Informations pratiques : cette rencontre remarquable a un prix… il faut compter environ 200 USD pour l’excursion à la journée… Seulement deux personnes du bateau à la fois plongent avec un guide, il y a donc un roulement. Et chauffez-vous bien les muscles, car leur puissance leur permet de se déplacer très vite en seulement quelques mouvements de queue… D’ailleurs, la sortie est accessible aux enfants, mais ils auront besoin qu’on les aide à nager probablement. Les petits peuvent être impressionnés aussi, j’ai eu le cas une fois…

Voilà un bon programme pour remplir un voyage dans cette zone du Mexique, et il existe évidemment bien d’autres choses à faire sur terre également (visiter des ruines Maya, aller sur une île peuplée par une colonie d’oiseaux, etc.).

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions sur ces activités!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s