Parrys Lagoons Nature Reserve

Destination nature et oiseaux

Vue sur l’étang depuis la route

Un endroit merveilleux dans le nord de l’Australie occidentale pour les amoureux des oiseaux! Peu connu et pas forcément très facile d’accès, car la route n’est pas goudronnée et tous les véhicules ne peuvent en théorie pas y aller (nous avons forcé, mais il y avait des ornières énormes!), cet endroit recense des dizaines d’espèces de volatiles. Le point d’intérêt se trouve autour d’un étang (Marglu Billabong) où des centaines d’oiseaux y trouvent de quoi se nourrir. Pendant la saison humide, une grande partie de la plaine est inondée, et lorsqu’elle s’assèche quelques mois après, des poissons restent piégés dans les étangs. Cette zone est donc un véritable garde-manger toute l’année!

Parrys lagoons NR

Marglu Billabong

Parrys lagoons NRCertains oiseaux sont migrateurs, mais la plupart résident ici, et certains s’y reproduisent également. Ce sont pour la grande majorité des oiseaux d’eau dont: cormorans, anhingas, canards, pélicans, hérons, aigrettes, ibis, échasses, spatules, etc.; mais j’ai aussi pu observer des rapaces, guêpiers et autres passereaux, non loin de l’étang. Les libellules sont aussi de la partie (il y en a pratiquement partout dans le nord de l’Australie)! Attention, nous sommes en territoire crocodilien! Les deux espèces sont présentes (marin et d’eau douce), mais la menace principale est le gros, le marin. Évitez de tremper les pieds ou faire « clap clap » avec la main sur un bord dégagé, par exemple…

L'observatoire permet de s'avancer sur l'étang et il est alors plus facile d'observer les oiseaux pêcher. Ici c'est un Anhinga d'Australie (Anhinga novaehollandiae)

L’observatoire permet de s’avancer sur l’étang et il est alors facile d’observer les oiseaux pêcher. Ici c’est un anhinga d’Australie (Anhinga novaehollandiae)

Le lieu est aménagé avec une plateforme en bois entourée d’une barrière (cela permet d’éviter d’être inopinément surpris par un crocodile pendant une séance photo…) et un observatoire à oiseau pour se dissimuler un peu (bien que, les oiseaux étant vraiment tout autour, je ne suis pas sûre qu’il serve à quelque chose et j’ai eu l’impression qu’ils ne se préoccupaient pas des humains).

Il y a de quoi passer plusieurs heures d’observations compte tenu de la vie foisonnante qu’il y a! J’ai ainsi pu observer des anhingas et des cormorans pêcher (le premier revient pratiquement tout le temps avec un poisson, contrairement au second…); un ballet aquatique de plusieurs dizaines de pélicans entourés par des cormorans voletant au-dessus; des aigrettes pies tentant de « marcher » sur l’eau; des anhingas séchant leurs plumes au soleil entre deux plongées (ils n’ont pas la graisse rendant étanche leur plumage comme les canards), etc.

C’est une de mes destinations préférées dans l’ouest de l’Australie! Un lieu calme, isolé, et rempli de vie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s