Sepilok (Bornéo, Malaisie)

Destination nature: orangs-outangs et forêt tropicale

palm forest

Arrivés par les airs au nord de Bornéo, à Sandakan, nous survolons les forêts désormais représentatives de cette partie de l’île, celles dont nous entendons de plus en plus parler: les fameuses palmeraies pour l’exploitation de l’huile de palme. Des centaines de rangées de palmiers sur plusieurs dizaines de kilomètres. Une monoculture, détruisant une biodiversité floristique originelle diversifiée et l’habitat de nombreuses espèces animales. Il y a encore beaucoup à dire, mais ce n’est pas le sujet de cet article. Celui-ci a pour but de présenter quelques « attractions » du coin. Un centre de réhabilitation des orangs-outangs se trouve à Sepilok, protégeant quelques rescapés des plantations d’arbres; et un centre de découverte de la forêt tropicale permet d’avoir un aperçu de ce que devraient être ces champs d’arbres.

Centre de réhabilitation d’orangs-outangs de Sepilok – Sepilok Orangutan Rehabilitation Center

Orang-outang sepilok

Le principe de ce centre est de recueillir des orangs-outangs orphelins et leur donner une nouvelle chance de survie. Ils sont nourris, puis progressivement relâchés aux alentours de la propriété, dans une sorte de semi-liberté. Il n’y a pas de frontières et peuvent donc partir quand ils le souhaitent, mais cela leur laisse le temps de s’affranchir de l’habitude d’être nourri par l’Homme à leur rythme.

Deux fois par jour, les orangs-outangs sont nourris face aux spectateurs et il est alors possible de les voir d’assez près: à droite, à gauche, devant, derrière, et également au-dessus de nous. Certains s’approchent vraiment très près, mais il fortement déconseillé de s’en rapprocher de trop évidemment. Bref, une bonne séance d’observation sans barreaux d’un des 5 grands singes de la planète! C’est la première espèce que je vois en liberté, et probablement la seule et l’unique fois, puisque j’imagine que leur disparition n’est qu’une question de temps. Pour David, c’est la deuxième espèce, puisqu’il a passé plusieurs années pendant sa thèse à travailler sur les bonobos!

Il est possible d’en voir en totale liberté et de moins près. C’est ce que nous avons fait quelques jours plus tard sur les rives de la rivière Kinabatangan. J’en parlerai dans un prochain article.

L’entrée dans le centre est de 30RM (soit ~6-7 euros), plus 10RM par appareil photo (soit ~2 euros). Cela donne accès à la plateforme où sont nourris les orangs-outans, et un sentier continue également dans la forêt. Nous y avons d’ailleurs rencontré d’autres singes qui n’avaient pas l’air commodes du tout! Nous ne nous sommes pas attardés à la vue des belles canines qui nous étaient présentées…

Centre de découverte de la forêt tropicale de Sepilok – Rainforest Discovery Center (RDC)

sepilok

Crotale (Pit viper) sur le trottoir en allant au centre de découverte de la forêt tropicale de Sepilok

Tout proche du centre de réhabilitation des orangs-outangs se trouve un centre de découverte de la forêt tropicale de Sepilok. Nous y avons passé deux jours. Une tour d’observation et une passerelle permettant l’exploration d’une partie de la canopée sont accessibles, ainsi que plusieurs sentiers, un petit cinéma avec quelques films et un jardin botanique. Nous avons parcouru les différents sentiers et croisé quelques protagonistes de la forêt, et surtout nous sommes émerveillés devant la flore, dont des figuiers géants! Le coût de l’entrée est de 10RM (soit ~2 euros), et cela vaut le détour! Voici un petit tour en photo.

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce petit bout de forêt préservé?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s